Comment photographier une éclipse de Lune

 

Clichés réalisés avec un télescope de 180 mm de diamètre, ouverture F/D=6
Poses de 1/60,1/60 et 1/30 secondes avec film de sensibilité 125 ISO

 

Quelle pellicule, quelle focale choisir ?

Pour avoir une photo de la Lune dont le diamètre soit suffisamment significatif, vous devez impérativement disposer d'un objectif dont la focale soit au moins égale à 200 mm. En deçà de cette limite, la Lune aurait l'aspect d'un confetti minuscule sur votre photo. Par contre, si vous utilisez un télescope pour photographier l'éclipse, attention à ce que sa focale ne soit pas supérieure à 2700 mm : le disque lunaire déborderait alors du film...

Compte-tenu des jeux de lumière occasionnés par une éclipse de Lune, pas de discussion : la pellicule devra absolument être une pellicule couleur !

 

Quels temps de pose choisir ?

Vous trouverez ci-dessous deux petits tableaux, fournis par Fred Espenak, le Monsieur Eclipse de la NASA, afin de calculer vous-même les temps de pose en fonction de votre appareil photo et de votre film. Car les automatismes des appareils photos 24 x 36 reflex modernes ne sont pas adaptés à la photographie astronomique. Il vous faut donc les débrayer et régler manuellement le diaphragme de votre appareil ainsi que le temps de pose.

 

Comment lire ces tableaux :

Commencer par choisir dans le 1° tableau la ligne correspondant à la sensiblité de votre film, exprimée en ISO.Puis allez jusqu'à la colonne correspondant à l'ouverture F/D de votre télescope ou bien au diaphragme de votre appareil photo. Descendez cette colonne pour arriver dans le 2° tableau qui vous donnera les différents temps de pose selon que vous souhaitiez photographier la Pleine Lune, la phase partielle de l'éclipse, la phase totale. Pour cette phase, différents temps de pose vous sont proposés en fonction de la luminosité de l'éclipse, estimée selon l'échelle de Danjon.

 

ISO

Rapport F/D de votre télescope ou diaphragme de votre appareil photo
100
2.8
4
5.6
8
11
16
22
32
44
200
4
5.6
8
11
16
22
32
44
64
400
5.6
8
11
16
22
32
44
64
88
800
8
11
16
22
32
44
64
88
128

Phénomène

Temps de pose (en sec puis en mn)

Pleine Lune

1/4000
1/2000
1/1000
1/500
1/250
1/125
1/60
1/30
1/15

Ombre1° contact

1/2000
1/1000
1/500
1/250
1/125
1/60
1/30
1/15
1/8

Ombre 25%

1/1000
1/500
1/250
1/125
1/60
1/30
1/15
1/8
1/4

Ombre 50%

1/500
1/250
1/125
1/60
1/30
1/15
1/8
1/4
1/2

Ombre 75%

1/250
1/125
1/60
1/30
1/15
1/8
1/4
1/2
1

Totale L=4

1/2
1
2
4
8
15
30
1 mn
2 mn

Totale L=3

2
4
8
15
30
1 mn
2 mn
4 mn
8 mn

Totale L=2

8
15
30
1 mn
2 mn
4 mn
8 mn
15 mn
30 mn

Totale L=1

30
1 mn
2 mn
4 mn
8 mn
15 mn
30 mn
-
-

Totale L=0

2 mn
4 mn
8 mn
15 mn
30 mn
-
-
-
-

N'oubliez pas un dernier détail avant de faire vos photos : la Terre tourne, sous vos pieds, et cette rotation fera insensiblement sortir la Lune du champ de votre appareil photo.

Avec un objectif de 200 mm de focale, ce mouvement est perceptible à partir de 3 secondes de pose. Avec un objectif de 300 mm, c'est encore bien pire : 1,5 seconde. Ne dépassez donc pas ces limites si vous photographiez avec un simple trépied photographique, sinon vos photos seront "bougées" et floues.

Pour vous affranchir de ces limites, il faut que votre appareil photo soit installé sur la monture équatoriale d'un télescope motorisé, capable de compenser la rotation de la Terre et donc de vous garantir un bon suivi de la Lune durant toute l'éclipse. En particulier, si vous utilisez votre appareil photo au foyer du télescope, le suivi devra être impeccable : certains télescopes possèdent une vitesse spécifique pour le suivi de la Lune, vitesse qui tient compte et du mouvement de rotation de la Terre et du mouvement propre de la Lune; le "nec plus ultra"...

Allez bonne chasse et envoyez-nous vos plus belles images afin que nous puissions les publier !